D’après Alfred de Musset
Mise en scène Bernard Martin Fargier
Masque Erhard Stiefel
Musique Christian Leroy
Lumière Thomas Chelot

Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée

Comment résister à cette pièce devenue comédie burlesque grâce à l’imagination des artistes qui, sous les traits de vieillards de la Comedia dell’Arte, enflamment le discours amoureux et en fait jaillir la saveur comique ! Dans un face-à-face extrêmement mobile et facétieux, ce drôle de couple nous mène de surprise en surprise, à lumière d’un décalage bien dosé qui génère un spectacle en crescendo, jubilatoire et touchant au lyrisme.

Et tout y passe ! du discours le plus poli aux assauts du hussard, des plus authentiques revendications féministes au désespoir de ne pas être pris au sérieux… Mais si l’amour est vieux comme le monde, ne reste-t-il pas au fond de chacun de nous un extraordinaire inédit ? Le jeu masqué est une forme artistique au théâtre, Il est une des expressions d’un univers transposé qui produit un effet d’étrangeté poétique, une approche plus intime de l’altérité.

Tout public – Durée 1h05
Avec Ntahaie Cario, Bernard Martin Fargier et Christian Leroy